Contemplation

Texte CATMAT, musique: Philippe Bosquet-CATMAT / Juin 91


La tête à l'envers
srevne


J'avais autour du cou
Un lourd collier et tous
Morceaux de jade, rubis,
Simples cailloux ici,
Pesaient lourds sur ma nuque
J'avais aussi perruque, 
Faux-cils à rebrousse-poils
Les pieds dans les étoiles,
Le nez qui prend racine,
Pesanteur allucine... 

Et la tête à l'envers 
Pour mieux penser en vers,
J'envisageais alors 
D'accepter le décor,
Théâtre illuminé
Comme un cercle fermé.
De cette contrefaçon,
Et telle une boisson,
Pour bien m'empoisonner,
Je restais: contempler...

 

Et la tête à l'envers 
Pour mieux penser en vers,
Et la tête à l'envers 
Pour mieux penser en vers...

 

Je fis état des lieux
Le nombril au milieux,
Toujours bien situer
Histoire de recentrer
Alors me questionner
Fallait-il retourner
Par cet oeil immobile
Retrouver volubile,
La tête au ciel, en l'air,
Les orteils à terre ?

De haut en bas, de bas
(Z') En haut, tout ce branlebas...
Mais qu'est-ce qui turlupine,
Quelque chose me chagrine
Ai-je trouver bonne cible ?
Est-il donc impossible
De chercher maintenant,
Pour être enfin vivant,
Une autre alternative ?
Il faut que je m'active...

 

Et la tête à l'envers 
Pour mieux penser en vers,
Et la tête à l'envers 
Pour mieux penser en vers...