Petite fille

CATMAT (10.04.03)

               
Quand
             
      petite        
 
j'étais
   
je croyais que…
     
               

e

J'ai été petite
Un jour
Petite comme une boule rouge qui bouge et loge
dans le creux de la main, l'avant bras de son père
Une tête plissée qui suce au sein de mère
Pures sensations ?
Qu'est-ce qu'il y avait dans ce petit crâne là ?
Quels émois ?
Je crois… Je n'sais pas…
J'aimerais tant me souvenir de mes pensées de ce temps là
Personne jamais ne le peut
Mais il paraît que ce peu reste en marque tenace et trace notre destinée
Je suis un mystère, comme toi, et toute croyance ultérieure ne fait que recouvrir d'une fine pellicule cette totale ignorance

Première pelure :
Je crois que je vole, qu'il me suffit de monter sur un tabouret et de m'élancer, puisque si souvent on me fait faire l'avion ; je vire et virvolte et m'envole !

Deuxième pelure :
Je crois que la terre est peuplée de géants qui parfois s'embrassent et parfois se frappent
Et pourtant : je crois, car on me le dit, que tout l'monde est beau, tout l'monde est gentil
Que m'en reste-t-il aujourd'hui ?
Cette même contradiction qui partout me suit ; amour et violence sont au cœur de toutes croyances ; humaine ambivalence