Noël

CATMAT / 11.12.20, crée pour Les Cavalcades

* A écouter en Podcast sur : Les Cavalcades
https://lescavalcades.fr/tous-les-podcasts/souffle-le-podcast

e
Dans le bruit déchiré des papiers colorés


J’aurais aimé vous parler de Noël
Des maisons illuminées dans la nuit comme un phare dans la tempête hivernale
Des retrouvailles familiales ou amicales autour de la boustifaille, des rires, des chants et des jeux
Des bonshommes de neige et des grandes personnes qui oublient de se prendre au sérieux
Des bols de chocolat chaud et des couvertures douces sur nos frilosités
Mais cette année, ce ne sont pas les crêpes qui flambent
C'est la misère et la précarité
10 millions de français affamés
Les soupes populaires débordées offriront le réveillon
Mais les immeubles vides garderont fermés leur portillon
Les illuminations regardent les rues vidées dès 20h potron minet
Et le désespoir des empêchés
La devanture éteinte du bistrot de quartier
S'efface peu à peu du paysage
Et nos visages aussi palissent
Dans la solitude de nos bâtisses
Travailleuse écartée
Je continue de créer mes non essentielles activités artistiques et culturelles
J'ai le vital au bout d'mes ailes
Qui battent dans le vide de mes 4 murs enfermés
Les rideaux des scènes sont tombés
Lourds d'incompréhension et de sentiments d'injustices mêlés
S'agirait-il d'empêcher les gens de penser ?
Doucement, sans faire de bruit
Les fruits de tout un pays sont détruits
Mais je vais prendre la route et fêter Noël
Dans le bruit déchiré des papiers colorés
Les enfants riront des livres et des jeux
Pour un moment nous serons mieux
J'irai prendre le large dans le bruissement des vagues
Bientôt
Je serais fichée d'opinion
Mais le ressac se fout des matraques
Et de nos manifestations 
L'océan regarde les bouleversements climatiques
Et dégueule sur les plages nos déchets plastiques
En bourrasques et soubresauts telluriques 
J'emporte colères et cadeaux dans ma valise
Mais je délaisse impuissance et désespérance
Car, je sais que je ne suis pas seule
Alors qu'importe les bruits des bottes et le silence des pantoufles
Ce soir et demain, nous sommes plein
Nous sommes ensemble
Je vous souhaite à toutes et à tous un joyeux Noël fraternel