Les mots qui nous manquent

CATMAT / 23.06.18, Atelier du Petit Ney


M
etanoia


Metanoïa
Message pour un nouveau passage
Renversement de soi, pas à pas.
Voyage à moi, vers au-delà.
Metanoïa non sans bardo
Où mon âme vascille au bord de l'inconnu
Tantôt slattyog au froufrou léger de mes sandales,
Humble farblondjet à la découverte innatendue
Ou pataugeant chakwair la tête en l'air, semelles collantes pour mieux décoller...
Gonflée comme un xeos qui dominerait le monde, mon monde
J'ai souvent aussi ce sentiment de tout immense dans ma marche kalincak-kelincok
Cahin-caha
Metanoïa
Ma vie en forme de tire bouchon
En tourbillons sur les mêmes rivages
Et toujours métamorphosés
J'aime ces oglyaki qui ramènent aux images d'un passé toujours revisité
Je me réinvente même et autrement
De mes figures d'enfances
Je relance la donne en emboîtements de matriochka
Et chaque fois je m'étonne
Metanoïa au pied du grande séquoia
Je suis biryouk, louve et solitaire dans ma marche bagoyor
Éloge de la lenteur qui me guide vers un toujours inconnu bienvenu
Abhaya sans frayeur, même plus peur d'avancer en tournoyant vers mon ailleurs
Regarde, vie et savoure chaque moment icho-ichi
Ici et maintenant
Ici en cet instant, précisément
Metanoïa et hozhoni, c'est ainsi que je mène ma vie.


? ... !


"Les mots qui nous manquent"

Encyclopédie, éd.Calmann-lévy de Yolande Zauberman et Paulina Mikol Spiechowicz
Certains mots étrangers n'ont pas d'équivalents en français. Ils expriment des sentiments, des sensations dont on ne savait même pas qu'ils pouvaient être nommés. Ils sont des clés pour se glisser dans le monde des autres.

Metanoïa (grec ancien, p42)
Le renversement de la pensée, le changement de point de vue, le voyage qu’on fait pour changer sa façon de sentir, de vivre.

Pour les autres termes du texte : inventez, devinez... ou consultez l'encyclopédie !