Les Mots du Pouvoir

CATMAT / 16.02.16, Antenne Jeunes, Quartier de la Fontaine au Roi, Paris 11


Marche à l’envers du temps
e
Spmet ud srevne'l à ehcram


Marcher à l’envers du temps
Ravaler sa peine et ses pertes
Alerte et sans déroute
Je refais ma route
Il y a eu des doutes et des gouffres
Ils sont comblés
Je n’vais pas r’creuser
Les sillons de larme de ma jeunesse
Et si je garde la justesse
De mes blessures d’enfance
J’en ai fini de mes errances

Si je remonte à rebours du temps
C’est pour retrouver vivants
Ces ombres qui me hantent
Les morts à jamais en suspend
Dans mon cœur qui coule
Sans tarir du manque d’eux
Encore une fois se rencontrer
S’engueuler ou s’embrasser
Qu’importe 
Si la vie l’emporte
Que vos lueurs
Eteignent mes pleurs
Nos marches interrompues
M’ont laissée sans but
Je trébuche sur votre absence
A chaque coin de mes rues
Je me sens nue
Les mots seuls m’habillent de présences et d’espérance
Calme mon errance
Sur le fil de mes mots
En équilibre au dessus du grand vide
Mon vertige aspire à la chute

Avant
De mourir il me faut pourtant
Dire et rire et
Vivre encore
Il y a pléthore
De combats à mener
Et de moulin à pourfendre
Avant que de se rendre
De langues de bois en préjudices
D’abus d’pouvoir en injustice
Se battre de Belles Paroles
En rimes ou en prose
Tant que le souffle tient la musique
Tant que le souffle tient la musique