La pulpe sensible

CATMAT / 17.11.2020

 



 Liberté





Liberté
Ton nom s'écrit sur les frontons
Liberté
J'écris ton nom sur mes mains sur mon front
Mon poings levé pour ton affront
Liberté Lumières éteintes
Après plusieurs siècles d’étreintes
Passages passés de son sombres teintes
Les luttes ont su marquer leur empreinte
Une fois encore l'on te contraint
Vis et vice et tour de main
A l'Assemblée peau de chagrin
Liberté
J'écris ton nom sur mes mains sur mon front
Mon poings levé pour ton affront
Liberté aujourd'hui s'écrit : clandestin