Identité

CATMAT / 26.01.19, Atelier Petit Ney


Je n'écris pas, je vole.
Je vole au cieux les mots qui nous enrobent
Et m'habillent de chaleur et d'amitié.
L'étoffe est belle, douce ou cinglante.
Elle claque aux vents méchants du temps présent,
Elle cajole les grandes absences et mes souvenirs fluorescence,
Elle caracole de joies phosphorescence,
Elle essence-ciel mes jours à tire d'ailes.
Elle m'ancre (m'encre) les doigts et le coeur à la vie va comme j'te prends,
Faire pendre ailleurs les impossibles aux rires grinçants.
Elle fleurte avec l'humain qui chez chacun sommeille,
Même si, parfois, il est si lourd et profond
Qu'on ne sait plus si pierre et cendre ou hirondelle partie en bain d'soleil.
Il y a, les mots couleurs qui déteignent en sales dégoulinures,
Ceux qui peignent la raie centrée droite bien au milieu,
Et ceux qui te prennent par surprise, tapis volants des 4 continents,
Terre ignorées des cartes IGN répertoriées.
Je n'écris pas, je flotte,
Aux vagues primordiales de l'épopée mondiale.
Le verbe original est l'hymne originel
De ma floraison identitaire sur terre.