Fff - Fffatal

CATMAT / mars 07

 

e
Femme Fatale

Marionnette manipulée magnifique poupée fardée, fade apparence de la féminité, façade à fantasme, la femme fatale fascine, attise la flamme du fauve féru de domination ou fascination du frileux : griffer les fêlures d’enfance pour qui aimer n’est que souffrance. En face, femme fatale s’attèle à la tâche de n’être pas, de n’être que. Femme image d’un soir de désespoir perdue pour elle où sont tes ailes pour le futur, ton cœur en rature ! Fleur d’illusions malsaines, sème les graines de ta re(co)naissance