Retour

CATMAT /16.09.13, Atelier Le Perray

e
C
onte de Noël

Le Ranch de la Vallée Verte s'est endormi.
1000 et 1000 jours ont passé,
1000 et 1000 nuits se sont écoulées,
Et la neige et le vent, le soleil, la pluie et les étoiles.
Les étoiles justement.
Sous l'oeil d'un hérisson frissonant sous la lune étincelante de cette veille de Noël un astre brile étrangement.
Il semble grossir, un rayonnement qui s'étire et, sagement, le hérisson se met en boule sous une souche délaissée.
Dans un halo moelleux, une navette spatiale glisse sur la neige et se pose mollement.
Dans un chuintement pleurnichart à souhait, la porte du vaisseau s'entrouvre légèrement, juste assez pour laisser passer une petite silhouette voutée qui sort en trottinant doucement.
La lune éclaire la petite vieille en bleu ciel et suit, curieuse, les traces de pas menus dans la neige.
Et elle trottine sans vaciller, emmitouflée et décidée, vers la maison de bois abandonnée.
Elle s'arrête devant la porte, regarde furtivement à droite et à gauche, et soulève ses capes, jupes et jupons, dévoilant un bas de laine peinant à s'arrimer à une cuisse maigrelette.
D'un geste vif elle attrape une petite clé, laisse retomber ses couches de tissus et, soufflant sur la serrure pour dégager la neige, actionne la chevillette et la bobinette, couinant de gratitude, laisse tomber son sommeil comateux et ouvre grand les huis.
La petite vieille entre et se dirige vers le placard sous l'escalier.
Elle en ouvre la porte, farfouille fébrilement dans un nuage de poussière, récupère enfin un seau, une petite pelle et un râteau rouges vifs malgré le temps et l'oubli.
Les larmes aux yeux, serrant son précieux butin sur son coeur, la silhouette bleu ciel repart sur ses traces jusqu'à la navette qui l'attend, l'accueille, et s'envole dans les nues, le temps, la mort qui veille et la vie va.


Ciel d'hiver by Gides