Hurlements ?

CATMAT / 20.06.14

Les choses muettes


Comprendre le langage des choses muettes dans le regard limpide
d'un enfant.
L'anti-clameur de cette divine liqueur déraisonne un système qui cloisonne personnes selon denrées qui foisonnent.
Je frissonne face à ces retentissantes armures aux relents d'exclusion exsudant miasmes morbides du mépris des plus petits, plus mal lotis.
Les nouveaux orpailleurs boursicoteurs exultent et excitent chez ceux qui existent encore un peu, la peur et la haine des plus démunis qu'eux.
Victimes expiatoires de ceux qui : courbent et salivent, ceux qui : s'agenouillent et léchouillent, ceux qui : chien-avec-collier aboient en compagnie de leurs maîtres et crient "mort aux loups" quand l'affamé pointe le bout de son nez au détour du quartier.
Les grands voleurs et violeurs de dignité sont proies plus ardues, d'autant que l'idolâtre du puissant s'inocule à la béquée dès la
première télé.

Je hurle à la mort ! 

Faire corps contre les coups du sorts, et brandir encore l'idée d'humanité, nous n'avons pas tout perdu de ce qui nous fait grandir !
Il y a dans l'ombre des mirages, des pourvoyeurs d'espoir qui cultivent leurs jardins et partagent semences d'essences et d'essentiel.

Mais le silence est un espace où l'accumulation s'avère obscène.
On observe celui qui s'engloutit sous les objets ; la noyade est superbe et pathétique.
L'absurdité serait si belle si elle ne nous entraînait tous dans ces remous.
Qu'un coin de terre seul s'empoisonne et déraisonne, la belle affaire !
J'irai rire à l'enterrement et cloisonnerait la zone.
Mais la pourriture circule à foison sans frontière, poison mortifère d'un gaspillage hémorragique.
Les ressources et l'humain s'étiolent ; la terre et l'univers se foutent des parasites mortels.
Les sphères étoilées continueront leurs courses sans nous.

Faire corps contre les coups du sorts, et brandir encore l'idée d'humanité, nous n'avons pas tout perdu de ce qui nous fait grandir !
Il y a dans l'ombre des mirages, des pourvoyeurs d'espoir qui cultivent leurs jardins et partagent semences d'essences et d'essentiel.